L’evenement

Depuis 9 ans, chaque année, nous animons la Butte Montmartre. Brasseries, restaurants, et hauts lieux symboliques de notre colline résonneront des notes cuivrées de Jazz à Montmartre.

Un concours de Musiciens…
Jazz à Montmartre est l’occasion pour des nouveaux groupes et de jeunes artistes de se produire dans des lieux historiques et magiques de Montmartre : les Arènes de Montmartre, les Jardins du Musée de Montmartre, le Studio 28 et le Théâtre de la Ville des Abbesses. Les brasseries et restaurants de la Butte se joignent à la fête et accueillent nos artistes pendant la manifestation.
Après une première sélection, les trois meilleurs groupes se produisent devant le jury de “Jazz à Montmartre. Le lauréat joue en première partie du parrain de l’événement lors de la soirée de Clôture au ” Théâtre de la Ville les Abbesses”. Il reçoit le Trophée “Jazz à Montmartre”.
La Butte Montmartre devient “jazzie” pendant une semaine fin juin.


En plus du concours des Musiciens… également :


Un concours de Vitrines…
Pendant tout le festival, nous organisons un concours de vitrines sur le thème du Jazz.
Durant toute la manifestation, laissez vos pas vous mener le long des rues de notre quartier et découvrez les créations de vitrines des commerçants de la Butte Montmartre

Un concours de Cocktails…
Pendant tout le festival, nous organisons un concours de cocktails sur le thème du Jazz.
Durant toute la manifestation, vous pourrez déguster ces réalisations dans les établissements participant à Jazz à Montmartre.

Un concours d’affiches…
Les étudiants de la section graphique des Gobelins École de l’image – CCIP participent à un concours d’Affiches. L’affiche retenue par le Jury est celle de l’événement.

Un concert d’exception dans les jardins du Musée de Montmartre…
MUSÉE DE MONTMARTRE (12, rue Cortot – 75018 Paris)
Chaque année la prestigieuse Société d’histoire et d’archéologie du vieux Montmartre, gestionnaire du musée de Montmartre et la philanthropique République de Montmartre, s’associent à “Jazz à Montmartre”.
C ‘est dans le cadre historique et enchanteur du manoir de Rosé de Rosimond, comédien de Molière, qu’un public d’initiés savoure toute la poésie d’un concert de jazz donné dans un havre de paix, tout proche de la place du Tertre.

Des concerts exclusifs dans les restaurants de Montmartre…
JAZZ ET GASTRONOMIE
La cuisine et le Jazz ont toujours fait bon ménage, De nombreux festivals d’été offrent à leurs visiteurs les recettes composées sur les pianos des cuisines associées au plaisir des concerts de Jazz. Jazz à Montmartre, depuis 1995, fait participer les habitants du village à la fête des papilles en sollicitant les restaur ateurs montmartrois.
C ‘est l’opportunité de découvrir ces artistes sous une autre facette tout en savourant le plaisir convivial de par tager une bonne table entre amis.

Du Jazz et du cinéma…
JAZZ EN NOIR ET BLANC
Depuis 1996, Alexandre LOURIÉ est membre du comité artistique de l’association. Il est à l’initiative de la soirée exceptionnelle au Studio 28 : Diffusion d’un film muet avec improvisation en direct de la musique avec un groupe de musiciens.
Enfant du quartier, Alexandre a travaillé de longues années au Studio 28. Cinéaste, il a réalisé un remarquable reportage de l’édition 1997 de “Jazz à Montmartre”. Saxophoniste, il se produit régulièrement.
Alexandre met au service du festival sa sensibilité de musicien, son talent de cinéaste et sa connaissance du 7ème art.

Une finale au théâtre…
Grâce à la participation exceptionnelle du Théâtre de la Ville les Abbesses, nous proposons à chaque édition aux trois meilleurs groupes de musiciens de “Jazz à Montmartre ” une vraie scène de spectacle. Ils se produisent dans des conditions professionnelles devant le public et le jury de “Jazz à Montmartre”. Cette salle accueille 400 personnes.
A l’issue de ces trois concerts, le jury délibère et élit le lauréat de “Jazz à Montmartre”.
Le lauréat se produira en première partie du parrain.
Nous terminons par le cocktail…

Une clôture en voiture de collection…
Parade de voitures de collection avec des clubs de passionnés dans les rues de Montmartre.

LES TEMPS FORTS DE JAZZ A MONTMARTRE

Jazz à Montmartre 1995 : 10 restaurants, concerts sur 3 places de Montmartre, Soirée de clôture au Studio 28, animée par le Big-Band du CIM. Création du concours ” Les Menus Jazz “,

Jazz à Montmartre 1996 : Concerts gratuits pendant 13 jours, chaque fin d’après-midi aux .Arènes de Montmartre et dans 13 restaurants de la Butte. Création du concours et du Trophée ” Jazz à Montmartre ” pour les musiciens. Soirée de clôture au Studio 28. Le” Romane Quintet ” donne le concert de clôture en présence de Daniel VAILLANT, Maire du 18ème arrondissement et de Jacques KUNTZ, Président de la Délégation de Paris de la CCIP . Remise du Trophée par Claude CAR -RIERE.

Jazz à Montmartre 1997 : Premier partenariat avec la Sacem. Concerts dans les jardins du Musée de Montmartre, partenariat exceptionnel avec le Théâtre de la Ville les Abbesses. La soirée de clôture se déroule dans l’établissement de Monsieur Gérard VIOLETTE, directeur du Théâtre de la Ville. ” Saxomania ” de Claude TISSANDIER donne le concert de clôture en présence de Chris -tophe CARESCHE, Premier Adjoint au Maire d’arrondissement, Député de Paris, de Jacques
fCUNTZ, Président de la Délégation de Paris de la CCIP et d’élus du 18eme arrondissement. Le reportage vidéo du Festival, réalisé par Alexandre LOURIÉ, est diffusé lors de cette soirée.

Jazz à Montmartre 1998 : Le partenariat avec le CFT Gobelins (groupe CCIP) débouche sur la création d’un concours d’affiches. L’affiche du lauréat sera celle de la manifestation. En outre, les étudiants du CFT Gobelins réalisent pour cette occasion le programme, l’aff iche et un reportage photo pendant le Festival. Ces photos sont exposées au Théâtre de la Ville les Abbesses lors de la soirée de clôture en présence de Jean-Pierre PIERRE-BLOCH, Adjoint au Maire de Paris chargé du Commerce, de Christophe CARESCHE, Député de Paris, de Laurence GOLGRAB, adjointe au
maire du 18ième Chargée de la Culture… Remise du Trophée Musiciens par Monsieur VIOLETTE directeur du Théâtre de la Ville. Création du Festival Jazz et Cinéma avec le Studio 28. Création du Prix Sacem remis par Monsieur DEMARNY, Président de cette institution .

Jazz à Montmartre 1999 : cette année aura été décisive. Notre professionnalisme est récompensé. La SPEDIDAM, organisme chargé d’aider les festivals professionnels a rejoint les rangs de nos partenaires. Monsieur Gérard VIOLETTE, directeur du Théâtre de la Ville, nous accueille par deux fois dans son théâtre. C’est le fruit de cinq années de travail passionné et obstiné et le résultat d’une collaboration sans faille de tous nos partenaires et grâce auxquels nous comptons franchir le cap de l’an 2000.

Jazz à Montmartre 2000 : L’édition 2000 de ” Jazz de Montmartre ” aura été l’année de la consécration. Nous avons obtenu le Label ” Paris 2000 ” de la Mairie de Paris, le parrainage de Sylvain BEUF, lauréat des Victoires de la musique 2000. catégorie Jazz et la présidence de Jean Michel BORIS, Directeur de l’Olympia. Un défilé de voitures de collection avec un concours d’élégance et une présentation de mode inspirée des années folles sont venus enrichir notre festival.

Jazz à Montmartre 2001 : L’édition 2001 installe notre manifestation dans le monde du jazz. Madame FARHI, propriétaire du New Morning préside le jury de Jazz à Montmartre et Didier LOCKWOOD parraine les musiciens. Le Little Big Band de Didier LOCKWOOD réalise une performance remarquable et remarquée au Théâtre des Abbesses.

Jazz à Montmartre 2002 : Manu DIBANGO et l’ “African Project” enflamment le Théâtre des Abbesses. Les concerts au Musée de Montmartre, aux Arènes et la soirée Jazz et Cinéma ont connu une affluence record.

Cliquez-ici pour voir les affiches des éditions de Jazz à Montmartre